Forum Warhammer et Warhammer 40K Modélisme
Forum Warhammer et Warhammer 40K Modélisme


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rapport de bataille: L'anniversaire du général Bruno!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rapport de bataille: L'anniversaire du général Bruno!   Ven 31 Aoû - 16:05

Petite post près rapport.

Le rapport que vous allez lire est retranscrit le combat épique de quatre armées qui se rencontrent. Dix milles points de chaque cotés viennent d'arriver sur le champ de bataille et aucun scribe n'est à portée pour notifier les évènements.

J'ai tenté de retranscrire la vision depuis un noble Elfe Noir sur son pégase. Il se peut qu'il manque quelques détails du genre tel sort a tué deux arbalétriers et celui là en a tué cinq, mais mettez vous à la place d'un gars qui a une endurance de 3 et qui voit autour de lui deux tanks à vapeurs, deux canons, deux prètres mages slanns, deux seigneurs sorciers sur pégases, Nakaï et Valten. Est ce que vous croyez qu'il s'arrèterait, croiserait les jambes et prendrait le temps de noté: "A tiend, georges est mort, c'est paul le sann au milieu de l'équipe de football américain qui l'a tué en invoquant waterboy..."


Tout ca pour dire que j'ai essayé de retranscrire avec mes souvenirs et que sur plus de 10 heures de bataille (4 tours seulement...) j'ai sorti un condensé.


Voilà Smile bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Déploiement   Ven 31 Aoû - 16:07

Les deux armées se faisaient face sur ce qui semblait être les ruines d’un ancien temple Hommes Lézards convertis par les dieux du chaos. Un immense temple remplissait l’extrémité gauche du champ de bataille, une dense foret occupée le centre de ce qui serait bientôt le champ de bataille. Sur notre flanc droit, une vallée prenait forme enchâssée entre deux collines, une tour de guet trônait à l’entrée de la vallée près de la zone de déploiement de nos ennemis.
Les Hommes Lézards semblaient être venus récupérer leur bien, ils avaient certainement dut demander de l’aides à ces vils humains, qui pour un peu d’or seraient prêts à vendre leurs âmes.

Les guerriers des terres du nord, conscient de la puissance des armées qui leur faisaient face nous avaient demandé de leur prêter main forte. Fort de l’alliance que nous avions forgé quelques années auparavant, nous décidâmes que les fils de Khaine leurs rendraient ce service.


Face à nous, les troupes des sacs à mains et leurs alliés prirent position. De nombreux arbalétriers de l’empire se mirent sur la ligne de front. Sur le flanc gauche, près du temple vinrent se placer deux énormes troupes de cavaliers Saurus mené par ce que nous pensions être leur général, un Kurac Kaq monté sur carnausore. Près d’eux, un feu d’enfer et un canon vinrent assurer leurs flancs en se plaçant entre eux et les arquebusiers et juste derrière un tank à vapeur surplombé le champ de bataille ; à leur droite un mortier accompagné d’un mage des temps anciens virent se cacher dans de multiples éboulis. Quelle ne fût pas notre surprise de voir apparaître cet oracle, fils d’Albion au milieu des troupes ennemis suivit de près par le second tank à vapeur. Des hordes de Skinks protégés les flancs et le dos de leur flanc gauche.

Sur le flanc droit nous vîmes apparaître trois grosses troupes de cavaleries impériales qui devaient se révéler être au final toutes du cercle intérieur et mené par le légendaire Valten et deux prêtres guerriers. Derrière elle se placèrent sur la colline deux troupes d’arbalétriers ainsi qu’une troupe de joueurs d’épées. La tour était quant à elle occupé par un canon et le terrible tonnerre de feu.
A gauche de la tour se tenait Nakaï au milieu de ses frères devancé d’une troupe de skinks, suivit d’un régiment d’arbalétriers à couvert derrière une haie.
Un seigneur sorcier vint poser son pégase près des arbalétriers et d’un de ses apprentis, derrières eux apparaissait la masse difforme de ce que nous pensions être Jabba the Hut, nous comprîmes plus tard qu’il s’agit d’un des ouvriers de la race des fondateurs un vénérable Slann.

Le centre caché par la forêt était quant à lui rempli de sacs à mains en rangs serrés. Une troupe de Saurus sur le côté droit de la forêt avancerait à couvert derrière trois salamandres, suivit par des terradons. Tandis que le coté gauche progresserait lentement un autre Jabba heu… Slann au milieu de ses fidèles gardes des temples et toujours à couvert derrière trois salamandres.


Nos positions étaient simples, le flanc gauche serait tenu à son extrême par un canon apocalypse, nos amis chaoteux ayant réussi à le mener jusqu’aux ruines du temple pour tenir à l’écart tous les ennemis. Il serait secondé par un dynaste sur Manticore, un sorcier de slaanesh, un enfant du chaos de slaanesh ainsi qu’un char à Sangs Froids.

Nos fils de Khaine occupèrent le reste du flanc gauche jusqu’au centre avec trois unités d’arbalétriers qui tiendraient la ligne de front. Derrière eux se postèrent un baliste avec la ferme intention de détruire les tanks à vapeurs qui lui faisaient face. A sa droite, une troupe de furies était postée en embuscade derrière un régiment d’exécuteurs, sur leur flanc droit le porteur de la grande bannière de Nagarythe mené les corsaires au combat, épaulé par une escouade de gardes noirs près à intervenir face à tout ennemi visible et un peu trop proche. Une baliste et une Hydre Royal terminées les positions Elfes Noirs du flanc gauche jusqu’au début du flanc droit. Leur objectif était simple, pas un ennemi ne devrait franchir le centre du champ de bataille et si par hasard les tirs combinés ne suffisaient pas à annihiler les troupes ennemies, la puissance combiné des troupes et leurs contres charges devraient suffirent à vaincre les survivants.

Le centre était tenu par trois régiments de guerriers du chaos dont était mené au combat par un sorcier maîtrisant les secrets de la mort, escortés par la grande bannière sur char brandissant bien haut la bannière des dieux. Une troupe de nurglings s’était placée de manière à investir la forêt le plus rapidement possible dans le but de faire taire les salamandres. Je menais mon pégase noir près de l’hydre, confortablement à l’abri de la grande forêt.

A leur droite, deux gros régiments de cavaliers du chaos menés l’un par un seigneur de Slaanesh su monture démoniaque, l’autre par un seigneur sorcier de nurgle vinrent faire face à Nakaï et Valten, la puissance de ces deux êtres combinait pourrait suffire à mettre en déroute toutes nos troupes, il fallait donc tenter de les contenir puisque les tuer semblait impossible. Entre chaque unité de cavalerie un enfant du chaos de slaanesh était venu pour gêner les mouvements adverses. Deux troupes d’arbalétriers vinrent tenir la colline soutenues par deux balistes et une troupe de harpies. Une grande sorcière et son apprentie vinrent discuter avec les servants des balistes. Un enfant du chaos de slaanesh vint se positionner entre les deux troupes d’arbalétriers pour les défendre de tous sacs à mains cachés dans la forêt.

Le seigneur du chaos et notre chef vinrent poser leurs dragons à l’abris de la tour derrière une petite forêt qui bouchait la vue l’entrée de la vallée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Tour 1   Ven 31 Aoû - 16:07

Nous commençâmes la guerre du temple sous les yeux effarés de nos adversaires qui furent pris de cour en voyant leurs éclaireurs engagés par la bête de slaanesh chargée de couvrir les arbalétriers du flanc droit, en effets, ceux-ci inconscients du danger que représentait un tel monstre avaient osé se déployer dans sa zone d’action potentielle. Lamenoire conscient du danger que représentait l’artillerie sur le flanc gauche s’était caché dans les servants du mortier. Il décida d’entrer en action desuite en écharpant les deux derniers servants du mortier et en fonçant sur l’oracle. L’ensemble des chaoteux se ruèrent droit sur l’ennemi en marche forcé, seuls les cavaliers restèrent prudemment derrière les enfants de slaanesh. Le général chaotique vint se placer derrière une nouvelle forêt dans l’attente de voir la cavalerie adverse lui présenter ses flancs.
Quant à moi, je décidais de progresser à couvert derrière la forêt et de ma place je découvrit un prêtre skink caché près des arbalétriers impériaux, je lui fît face dans l’espoir qu’il soit trop occupé lors de son tour pour faire attention à moi.
Le frère de notre général mena sa Manticore derrière le temple, hors de vue des machines ennemis, mais se rendît compte en se posant qu’une petite escouade d’éclaireurs skinks s’était caché pas loin.

Nos magiciens entreprirent de faire démonstration de leurs talents, mais ma grande sorcière tellement pressée de faire couler le sang de nos ennemis fît un fiasco et oublia de lâcher l’âme du sorcier qu’elle avait enfermé dans sa pierre de l’âme. Ainsi prît fin notre phase de magie pour le moins catastrophique.

Je fût pris de peur lorsque j’entendis l’horrible bruit que fît le canon apocalypse lorsqu’il recracha les reste des munitions haut elfes que nous avions emmené avec nous. Malheureusement, même avec toute la malice qui émanait de lui, il ne parvînt pas à toucher les troupes adverses.
Nos balistes entreprirent de détruire l’un des tank à vapeur avant même qu’il ne s’élance. Laisser cette machine avancer aurait été un suicidaire. Elles parvinrent à lui enlever sept points de vie ce qui suffirait certainement à l’immobiliser pour le reste de la partie. Les arbalétriers ayant choisi un position à couvert derrière une balustrade aiguisèrent leurs carreaux et nettoyèrent les mécanismes. Les deux balistes du flanc droit tentèrent en vînt de détruire le grand canon de la tour.

Notre tour finit sur un outrageant match nul entre l’enfant du chaos et les éclaireurs skinks de la forêt sur le flanc droit.

Je me pris alors à regarder notre chef, il était resté en retrait à l’abris des arbres sur sa première position, je vis qu’il craignait pour ses troupes, la magie aurait dut leur apporter un soutiens de taille mais tel n’était pas le cas, les tirs avaient étaient intéressants mais à ce stade de la bataille, son seul bonheur était d’avoir fait taire l’un des deux tanks à vapeur, le mortier et de savoir lamenoire au contact de l’oracle.

Nos adversaires entamèrent leurs mouvement par une magnifique charge ratée d’un tupac skink éclaireur caché dans la forêt, il tenta de déployer ses ailes mais se rendît vite compte qu’il devrait finir son mouvement à pied et s’arrêter dans son élan au milieu du champ de bataille avec à sa gauche un enfant du chaos et face à lui une escouade de harpies. Toute la cavalerie impériale fît marche en avant, Nakaï et ses frères firent une marche forcée droit devant précédant les skinks, les salamandres avancèrent de manière à contourner la forêt sur la droite, leurs cousines firent de même sur la gauche. La cavalerie saurus menées par le carnausore fît une marche forcée pour atteindre le centre du champ de bataille, la seconde ayant raté son test de stupidité titubât droit devant. Le tank intact fît chauffer ses chaudières et fonça droit devant vers la première baliste fille de khaine. L’escouade d’éclaireurs skinks avança pour se mettre a portée de tir du sorcier du chaos.

Les magiciens adverses même menés par leurs prêtres mages slanns et leurs deux seigneurs sorciers ne fîrent que peu de dégâts. Les déplacements de ces derniers les ayants mis en situation de regarder le dos de leurs confrères, nous ne perdîmes que peu de troupes, voir aucune sur cette phase si mes souvenirs sont bons.

Puis, ce fût le tour de leurs infernales machines à poudre de faire feu. Heureusement pour nous, elles ne firent que peu de dégâts et nous n’eûmes à déplorer que la perte d’une guerrier élu de nurgle, deux arbalétriers et de légères blessures sur l’hydre. Nous déplorâmes aussi la perte du sorcier de nurgle qui fût criblé de fléchettes empoisonnées.

L’enfant du chaos fût promptement écharpé par les skinks dans la forêt tandis que Lamenoire écharpé l’oracle et se jeté sur les arbalétriers.

Nous pouvions nous estimer heureux de n’avoir essuyé que si peu de perte ce tour-ci. Notre fiasco en magie fût amoindri par la phase adverse, nous n’avions qu’a lancer les hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Tour 2   Ven 31 Aoû - 16:09

Les deux généraux lancèrent leurs dragons sur les troupes adverses. Le seigneur du chaos rata sa charge et se posa juste devant une troupe d’arbalétriers de l’empire, dans le dos d’une cavalerie lourde et des pistoliers, notre général quant à lui s’arrêta à un quelques pas devant cette même cavalerie lourde et un capitaine sur pégase. L’enfant du chaos à droite de la cavalerie chaotique entra en contact avec Valten et son unité, tandis le second enfant entra en contact avec l’unité de Nakaï. Les skinks couvrant les kroxigors furent chargé puis détruits par l’unité de chevaliers de nurgle qui finît sa course en contact avec Nakaï et pourrait donc faire un second round de corps à corps. Le dynaste sur Manticore quant à lui chargea les cavaliers saurus stupides et les harpies de l’autre coté chargèrent le tupac qui croyait savoir voler et le rattrapèrent dans sa course.
Quand à moi je chargé le prêtre skink qui m’avait oublié. Comme un couard, il s’enfui et je me retrouvais engagé avec les terradons trop surpris pour pouvoir réagir.
L’enfant du chaos sur le flanc gauche entrepris de s’écraser sur le tank à vapeur, ce qu’il fît avec brio.
Les guerriers continuèrent leur avancer et les nurglings prirent position dans la forêt, laissant dépasser l’un des leurs pour charger dès le prochain tour.
Les ombres elfes noirs apparurent devant l’unité de gardes des temples. N’ayant que peu d’espoir de résister à une charge, elles se préparèrent à fuir.

Nos magiciens firent une nouvelle fois appel aux vents de magie, mais quelque chose ou quelqu’un avait gardé un œil sur les slanns et nous subîmes un nouveau fiasco dès le second sort. Nos phases de magie étaient désastreuses, mais nos sorcières semblaient ne pas s’en inquiéter.

Nous entreprîmes la phase de tir avec quelques appréhensions. Le canon apocalypse désigna le seigneur sur carnosaure et toucha l’unité en plein centre. Cette dernière préféra fuir le tir que d’en subir les effets. Les deux balistes entreprirent de viser le carnausore et le laissèrent à un point de vie. Les arbalétriers tirèrent sur l’unité en fuite en désarçonnant un autre dans sa course. Les balistes du flanc droit ratèrent leurs tirs tandis que les arbalétriers tentait en vain de percer les armures des chevaliers face à eux. Les dragons crachèrent leurs souffles mais je ne vît pas ce qu’ils firent tant j’étais pris dans mon combat face aux terradons que je venais d’impacter suite à la fuite du prêtre skink.

Nous entamions la phase de corps à corps sereins. Nous perdîmes l’enfant du chaos face à valten et le combat de l’autre enfant face au tank se soldat sur … rien. Le dynaste sur Manticore rata la majorité de ses attaques et le combat se soldat sur une égalité. Lamenoire fît à nouveau fuir les troupes impériales et obtint un mouvement suffisant pour s’arrêter juste devant le canon feu d’enfer. Je parvint à trucider les terradons qui me faisaient face et les fît fuir avant de les rattraper. J’étais dors et déjà derrière les lignes ennemis quasiment à l’abris de tous les tirs adverses. Nakaï parvînt à dessouder près de la moitié des chevaliers de nurgle et l’un de ses frères à tuer l’enfant du chaos. Mais nos alliés réussirent à tenir le coup.


Nous n’étions pas rassuré à ce stade de la bataille, Valten était en position de charger les élus de slaanesh et ces derniers n’avaient que peu de chances face à lui. Lamenoire faisait face à sa mort et nos dragons bien qu’en position de faire tester la terreur étaient à porté de tir de l’artillerie adverse.



La cavalerie adverse ouvra la bal. Valten chargea les élus de slaanesh, les cavaliers les plus à droite chargèrent notre général mais ratèrent leur test de peur, ils étaient muni de l’icône de Magnus, sale prêtre qu’il a put être, sans lui ils auraient fui hors de la table sans même combattre. Le capitaine sur pégase chargea lui aussi notre général mais ses nerfs tinrent bon. Les skinks vinrent charger les flancs de notre dynaste sur Manticore.

La dernière unité de cavalier ne sachant que faire regardât Valten se battre, les sorciers sur pégase dansèrent derrière leurs lignes, les salamandres s’avancèrent pour cracher sur les nurglings et sur l’hydre. A la surprise de beaucoup, les gardes des temples de chargèrent pas les ombres face à eux et avancèrent de manière à se trouver à un pas d’elles.

La phase de magie fût ce tour-ci bien plus dangereuse et nous dûmes nous protéger à grand renfort de parchemins. Nous perdîmes tout de même quatre guerriers élus, et deux arbalétriers.

Les tirs apportèrent leurs lots de bonne nouvelles lorsque le tonnerre de feu subit un incident de tir ce qui le bloqua pour deux tours. Le canon de la tour sur le flanc droit enleva deux points de vie au dragon du seigneur du chaos et celui du flanc gauche enleva un point de vie à l’hydre et faucha deux hallebardiers du chaos sur son chemin. Le feu d’enfer fît voler en éclat Lamenoire qui emporta dans sa mort deux servants du canon ce qui le poussait à ne tirer qu’un tour sur deux.
Les salamandres du coté gauche entreprirent de tirer elles aussi sur l’hydre mais subirent toutes les trois un magnifique incident de tir chacune lors de déterminer le nombre de touches qu’elles devaient infliger. Quasiment tous les coureurs moururent sauf un qui les regardât droit dans les yeux en crachant par terre, leur faisant comprendre que ça suffisait ! Les salamandres du flanc droit tirèrent sur les nurglings leurs faisant perdre un socle sur les cinq présents. Les autres tirs n’eurent aucun effets significatifs.

Le dynaste sur le flanc gauche gêné par on ne sait quoi rata toutes ses attaques et la manticore fit de même. Aucune blessure ne lui fût infliger en retour, mais le nombre d’adversaires et la prise de flanc le firent paniquer et il s’enfuit du champ de bataille. Si nous gagnons la bataille, son frère risque fort de le transformer en bannière. Valten mît en pièce les élus de slaanesh qui ne purent que fuir en retour, mais heureusement la peur qu’il leur avait infligé suffit à les éloignés suffisamment. Nakaï eut raison de la volonté des derniers cavaliers de nurgles et ses frères de l’enfant du chaos. Les chevaliers arrivèrent à fuir assez loin pour ne pas être rattrapés. Notre général eut raison de ses assaillants, il tua le capitaine sur pégase et son dragon s’occupa du pégase, les nerfs des derniers chevaliers craquèrent et ils sortirent du champ de bataille. Fier de sa victoire, il réussi à rester sur place et à laisser fuir ces couards.



A ce moment là de la bataille, nous ne donnions pas cher de notre peau, nous avions perdu une grande partie de nos troupes d’impact et notre flanc droit était enfoncé, il nous fallait invoquer Khaine pour ne plus subir de fiasco.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Tour 3   Ven 31 Aoû - 16:10

Les nurglings ouvrèrent le bal ce tour-ci en chargeant les salamandres, l’hydre de l’autre coté de la forêt fît de même tandis les harpies se jetées sur le canon en haut de la tour. La grande bannière du chaos avança son char sur les flancs des kroxigors tandis que les chevaliers de nurgle ralliés leurs fesaient face. Notre général vînt leur porter main forte en posant dans les dos de l’unité ennemi tandis que le général du chaos s’élançait sur le seigneur sorcier sur pégase du flanc droit. Les élus de slaanesh se rallièrent et fîrent face à Valten tandis que les guerriers au centre continuais leur inébranlable avancé. Je vins me placer dans le dos des salamandres qui furent chargée par les nurgling dans l’espoir de les déchiqueter lorsque ces derniers fuiraient le combat.

Nos sorcières eurent la grande idée de lancer leurs objets de sort avant de se risquer à provoquer un nouveau fiasco. Les guerriers de tzeentch eurent activèrent leur bannière du changement, notre général ses anneaux des ténèbres et les élus leur bannière de colère sur les arbalétriers. Ceux-ci perdurent quasiment la moitié de leur unité. Nos sorcières déchénaîrent leurs sorts et une flopée de parchemin furent invoqués. La phase se termina sur quelques morts qui ne changeraient pas le sort de la bataille.

De ma position je pouvais apercevoir les frères qui se tenait à l’autre bout du champ de bataille. Impassible, ils tenaient leur promesse. Pas un ennemi n’avait encore atteint le centre du champ de bataille, mais le tank à vapeur venait d’en finir avec l’enfant de slaanesh et il ne tarderait pas à enfoncer nos lignes. Heureusement, ce dernier avait perdu un point de vie face à l’enfant de slaanesh et si son chauffeur était trop gourmand il pourrait risquer de subir un incident. Et c’est en calculant les chances de survit de mes amis elfes noirs que je vît quelque chose qui manqua de me faire défaillir. Le canon apocalypse venait de cracher son fluide, je tenter discerner si il s’agissait d’un haut elfe, mais je ne put le confirmer (quel dommage). La masse visqueuse tomba au beau milieu de la cavalerie saurus menée par le seigneur sur carnausore. Ces derniers décidèrent de ne pas fuir et reçurent bravement le « projectile ». Un seul d’entre eux survécu au choc et s’enfuie emmenant coller sur sa peau les restes de ses camarades. Les balistes du flanc gauche prirent pour cible le tank à vapeur menaçant les lignes mais ne réussirent pas à le blesser, au prochain tour il serait sur nos arbalétriers. Nos arbalétriers tentèrent avec tous leurs tirs de toucher un point sensible du monstre, mais rien n’y faisait. Les ombres ciblèrent le dernier seigneur sorcier mais le ratèrent, ce freluquet passa entre les carreaux. Les balistes du flanc gauche percèrent trois cavaliers en même temps que les carreaux des arbalétriers restaient figés dans les boucliers.

Les salamandres perdurent le combat face aux nurgling, comme je l’espéré, ces derniers restèrent sur place tandis que j’écrasais sous ma lance les fuyardes. Les salamandres de l’autre coté de la furent balayées par l’hydre qui finit sa course sur le flanc de l’unité de saurus près de moi. Et le seigneur sorcier sur pégase fût balayé. Dans son élans le seigneur du chaos percuta le second seigneur slann qui flottait dans le coin.



Nous venions de porter un grand coup à nos adversaires, de nombreuses unités puissantes avaient souffert, mais il leur restait de quoi retourner la situation.
Le seigneur slaan lança son unité contre l’hydre de guerre tandis que Valten s’enfoncé à nouveau dans nos lignes en impactant les élus de slaanesh. Nakaï fût coupé dans son élans lorsqu’il vît les chevaliers de nurgle fuir sa charge et les derniers chevaliers de l’empire sous l’emprise de la sorcière noir ne purent qu’une nouvelle foi acclamer Valten de loin. A ce moment de la partie, nous sûmes que nous ne pouvions perdre, Khaine poussa le conducteur du tank à vapeur à commettre une erreur, ce dernier dans son empressement dégagea trop de vapeur et la machine ne put le supporter, elle vibra en tout sens et la vapeur jaillit par toutes les extrémités. Nos guerriers auraient encore un tour pour faire taire cette engin de malheur.

La majorité des magiciens de tables réduits au silence, nous eûmes qu’à subir les effets désastreux de la conflagration fatale lancé sur les élus de nurgle qui perdirent quatre nouveaux membres. Nos frères arbalétriers fuirent sous l’effet de divers projectiles magiques emmenant dans leur fuite l’une de nos sorcières.

Les tirs adverses furent marqué par le braoum du feu d’enfer qui dans sa mort emmena les ombres restantes.

Sans peine les serviteurs du dieu mou (slaan) écharpèrent l’hydre et tentèrent une charge irrésistible à travers la forêt en direction des nurglings et des hallebardiers du chaos. Ils s’arrêtèrent à quelques pas de ces derniers qui ne manqueraient pas de les charger au prochain tour. Valten eu raison des derniers élus de slaanesh qui fuirent hors de table.


Sans surprise, nous acceptions la perte des élus condamnés face à ce Valten immortel, l’hydre avait joué son rôle et pouvait rejoindre le royaume des morts sans avoir honte, les salamandres auraient été un fléau pour nos troupes. L’armée adverse était en dans une position défavorable, les derniers saurus sur sangs froids s’étant approchés trop près du canon apocalypse, ils pourraient être chargés, Valten et ses troupes exposaient leur flanc aux balistes du flanc droit et le tonnerre de feu sentait déjà l’agitement des harpies à quelques mètres de lui.

Notre tour débuta sur la charge combinée du char du chaos et de notre général sur Nakaï. Le les nurglings chargèrent une troupe de skinks qui était resté derrière les lignes adverses, les élus de nurgle chargèrent les arbalétriers qui défendaient la haie depuis le début de la bataille, tandis les hallebardiers chargeaient la régiment de gardes des temples et les guerriers de tzeentch les saurus sur leur flanc. Et comme nous l’espérions, le canon apocalypse se déchaîna et percuta la dernière cavalerie saurus.

Notre phase de magie combinée à notre phase de tir nous permît de faire fuir ce qu’il restait de la cavalerie sous l’emprise de la sorcière noire. Ces derniers dans leur panique piétinèrent des éclaireurs skinks qui après être venu à bout d’un enfant du chaos avaient décidé que cette forêt était mystique et qu’il y resteraient. Malheureusement pour eux, ils paniquèrent lorsque dans leur torpeur ils virent arriver les chevaliers de l’empire. Tout ce jolie petit monde fini par sortir du champ de bataille. Les balistes du flanc gauche ne réussirent pas à blesser le monstre de fer.

La puissance combiné du char du chaos et de notre général eurent raison des frères de Nakaï, mais ce dernier resta impassible devant la mort de ses frères. Le seigneur du chaos et son dragon déchiquetèrent le pauvre slann et finirent leur course au contact des saurus aux prises avec les guerriers de tzeentch. Pris de flanc, avec la moitié de leurs frères morts les saurus auraient dut fuirent tandis que les guerriers du chaos les rattraperaient dans leur fuite, mais il fût tout autrement. Grisés par la présence de leur général, il réussirent un magnifique courage insensé qui se finirait sur la mort de l’unité entière au prochain tour. Les saurus monté fûrent promptement annihilés par le canon apocalypse qui ne leur laissa aucune chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Simili de conclusion   Ven 31 Aoû - 16:11

Le dernier tour que nous avons fait ne sera pas cité car réalisé dans des circonstances qui ne permettent pas de faire un état de ce qui auraient réellement pût se passer. En bref, l’unité de saurus fut exterminé, les gardes des temples tinrent bon malgré la perte de quinze des leurs (tenaces), Nakaï finit par exterminé le char et la grande bannière qui était dessus tandis que le général Elfes Noirs parvenait à peine à lui faire perdre 1 point de vie. Valten se retrouva à pied seul, exposé face à 3 balistes et près de 20 arbalétriers, le tank à vapeur était à porté de la rage du canon apocalypse et le père de Bruno n’était pas content car on était resté un peu tard et que l’odeur de mes clopes remontait dans le salon. Je m’en excuse une nouvelle fois d’ailleurs. Tous ces éléments combinés nous on poussé à stopper la bataille sur une victoire mineure des troupes des pas gentils du tout… NOUS !!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rapport de bataille: L'anniversaire du général Bruno!   Ven 31 Aoû - 16:51

exellent recit de cette bataille qui malheureusement n'a pas pu se finir, il faudra faire une revanche mais pour le moment les cours reprennent donc je pense pas avoir le temps de faire une bataille avec autant de point mais pendant les vacance scolaire peut etre !!!!

cela dit il faut deja reparer les canons et aiguiser les lames, recruter des nouvelles troupes pour tournoi de 5 et 6 octobre

mais la revanche est un plat qui se mange froid (surtout pour les hl)!!

donc je vous dit a la prochaine fois

VIVE L'EMPEREUR !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Alonwolf
SuperBrute 2008
SuperBrute 2008
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Localisation : Un jour ici, un autre là
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Rapport de bataille: L'anniversaire du général Bruno!   Ven 31 Aoû - 18:46

Sa a dû etre sympathique ....
Et c'est une super idée de narrer l'histoire du points de vus d'un perso plutôt que du joueur......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elmonarion
Brute virtuelle
Brute virtuelle
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 39
Localisation : vienne
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Rapport de bataille: L'anniversaire du général Bruno!   Lun 3 Sep - 6:05

bravo pour le reçit, reste a faire une revanche ^^



Allez les BLEUS Surprised !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport de bataille: L'anniversaire du général Bruno!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport de bataille: L'anniversaire du général Bruno!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport de bataille nains & HE contre ES & CV
» Rapport de bataille
» rapport de Bataille skaven/demon ... le Carnage
» Rapport de bataille
» [SW SB Free] rapport de bataille Fed Com vs Rebelles 12/01

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Warhammer et Warhammer 40K Modélisme :: Wargames :: Rapports de batailles-
Sauter vers: